Chirurgie Esthétique Lifting Nouméa

joconde1-230x300

Le lifting cervico-facial est une intervention emblématique de la chirurgie esthétique. Il permet de traiter le relâchement cutané et musculaire lié au vieillissement du visage et du cou. Il a pour but de corriger l’affaissement des tissus (bajoues, creusement des sillons naso géniens, squelettisation du visage, émoussement des contours du visage et cou,…) qui se marque généralement autour de la cinquantaine.

lifting-patient-25-300x225

L’intervention a pour objectif de repositionner vers le haut l’ensemble des tissus tirés vers le bas par la gravité et le relâchement cutané. Les structures affaissées sont repositionnées là où elles étaient environ dix ans avant l’intervention. Le visage est rajeuni et rafraîchi.

L’intervention ne modifie pas les petites rides et ridules (autour de la bouche, sur les joues,…).Le vieillissement est accompagné afin que le naturel des traits ne soit pas modifié.
L’âge moyen des patients opérés est de 50 à 60 ans, parfois plus précocement après un amaigrissement par exemple, ou plus tard selon les qualités des tissus et le mode de vie.

.
lifting2Déroulement de l’intervention
Le lifting se fait par une incision de la peau longue mais très discrète, qui fait le tour du pavillon de l’oreille (voir schéma). La peau est coupée de biais, pour laisser en place la racine des cheveux, et leur permettre de repousser dans la cicatrice.
Les tissus sous-cutanés (le SMAS, système musculo aponévrotique superficiel) sont remis en tension et repositionné vers le haut et l’arrière.
La peau est ensuite drapée sans tension. A partir de la deuxième semaine suivant l’intervention, les cheveux repoussent à travers la cicatrice et aident à la rendre discrète (voir photo). Les fils de suture sont enlevés la semaine qui suit l’intervention.
Une lipoaspiration du cou est souvent réalisée dans le même temps pour Diapositive3d’obtenir une meilleure définition de l’angle cou/menton et une meilleure remise en tension du cou.

.
Cette intervention peut-être associée à d’autres gestes de chirurgie esthétique, aspiration de graisse au niveau du cou ou des bajoues, réinjection de graisse, lipostructure, blépharoplastie,…

.

avant-12h après mini liftA contrario, cette intervention peut-être réalisée de façon peu agressive. Le décollement est moins important. On parle alors de mini lifting. Les patients qui en font la demande sont généralement plus jeunes.

.
L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale, générale légère ou générale et dure en général deux heures. Si un ou plusieurs gestes supplémentaires sont prévus, le temps d’intervention est allongé.

.
Le lifting est réalisé par le Docteur NOUWEN à la clinique de la Baie des Citrons ou a la polyclinique de l’anse Vata à Nouméa.
Suites opératoireslifting-patient-23-300x225
Cette intervention de chirurgie esthétique a beaucoup et rapidement évolué. Il y a peu, l’intervention était longue, traumatisante et les suites opératoires laborieuses et douloureuses.

.

Les techniques modernes offrent d’excellents résultats avec des suites opératoires, dans l’ensemble, simples et rapides. Les patients se plaignent de désagréments plus que de douleurs.
Il est parfois nécessaire de passer une nuit en clinique, mais dans la majorité des cas, la chirurgie est ambulatoire avec sortie le jour de l’intervention. Les drains (dont le rôle est d’éviter la formation d’hématomes), sont mis en place en fin d’intervention et enlevés avant la sortie.
Le gonflement et les ecchymoses sont habituellement modérés.
Les fils sont retirés le cinquième et le dixième jours. Une reprise de l’activité sociale vers le septième jour est généralement possible.

.

esthétique avant aprèsAu bout de trois mois, le résultat du lifting est en place. Les cicatrices sont en général encore un peu rosées pour ne s’atténuer définitivement que vers six mois.

.
Précautions à prendre
La première semaine, un repos est conseillé. Le port d’un pansement en “œuf de pâques” est conseillé durant les nuits de la première semaine suivant le lifting. Une reprise de l’activité peut être assurée au bout de deux semaines avec des conseils d’entretien et d’hydratation cutanée. Il faudra éviter le sport intensif pendant le premier mois.

.
Le tabac est fortement déconseillé durant la période cicatricielle, ainsi que le soleil (utilisation d’un écran total), comme après toute chirurgie esthétique.cicatrice-6-mois2
Les premiers shampoings sont possibles dès le lendemain du lifting et des soins de coloration ou de teinture sont autorisés après trois semaines.
Les cicatrices, en général discrètes seront masquées par un fond de teint ou par un artifice de coiffure.
Plusieurs consultations seront programmées pour suivre l’évolution, la cicatrisation, et donner les conseils les mieux adaptés.

.
Complications
Comme pour toute intervention de chirurgicale, il existe de râres complications : infection, hématome ou complication anesthésique.

.lifting-patient-22-300x225
De façon plus spécifique, il peut y avoir des soucis cicatriciels, notamment chez les personnes à peau fragile, exposées au soleil, ou qui fument. Ces aléas se manifestent par une cicatrice plus visible, parfois épaisse, notamment dans la région rétro-auriculaire (derrière l’oreille). Des soins spécifiques et personnalisés seront prescrits, au cabinet ou en clinique à Nouméa.
Assez souvent, la sensibilité cutanée est atténuée et redevient fine et précise au bout de quelques mois.

.
Des complications nerveuses au niveau des branches du nerf facial sont rares car le trajet anatomique de ce nerf est plus profond que le plan du lifting.

.
Vous pouvez être mis en relation avec un(e) patient(e) ayant bénéficié d’un lifting cervico-facial en Nouvelle Calédonie pour avoir une explication objective du ressenti de l’intervention.
Pour plus d’informations sur l’intervention, voir la fiche de consentement éclairé de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique : lifting cervicofacial