L’oreille Nouméa

oreille

L’oreille est divisée en trois compartiments successifs, l’oreille externe, moyenne et interne.
L’oreille externe est composée du pavillon, du conduit auditif externe (CAE) et de la partie extérieure du tympan. Le tympan ou « membrane de tambour » en anglais est une très fine membrane qui sépare l’oreille externe et moyenne. Elle permet la transmission de la vibration générée par les sons et isole l’oreille moyenne des microbes et de l’eau retrouvés dans l’oreille externe.

anatomie
L’oreille moyenne est une cavité limitée par le tympan en dehors et par l’oreille interne en dedans. Elle forme une caisse (la caisse du tympan) remplie d’air et contient les osselets de l’oreille, le marteau, l’enclume et l’étrier. L’étrier met en contact l’oreille moyenne et l’oreille interne. La caisse du tympan se prolonge en l’arrière par une large cavité aérienne creusée dans la mastoïde, un os situé derrière le pavillon . Elle est également en communication avec l’arrière du nez par la trompe d’Eustache
L’oreille interne est constituée de deux parties, la cochlée qui analyse les sons et le vestibule qui intervient dans l’équilibre et permet la fixation du regard lors de mouvements de la tête.
Le son est une vibration qui pénètre dans le conduit auditif et fait vibrer le tympan. Celui-ci, en contact avec le manche du marteau, transmet la vibration via l’enclume et l’étrier, à l’oreille interne. Là, le message vibratoire est transformé en message électrique et envoyée vers le cerveau où il est analysée . une très belle vidéo sur you tube est accessible via ce lien

transmission_du_son-2

Pour que ce système de transmission de la vibration sonore soit efficace, il faut que les osselets soient dans un milieu aérien, sans frottements. L’oreille moyenne doit être remplie d’air. L’oreille moyenne est une cavité tapissée de muqueuse qui consomme l’oxygène de l’air. Il faut donc un apport permanent d’air dans l’oreille moyenne pour remplacer l’air consommé et le vide ainsi créé. C’est le rôle de la trompe d’Eustache, qui, à chaque bâillement ou déglutition s’ouvre pour laisser de l’air monter depuis l’arrière du nez vers la caisse du tympan.

depression-tubaire

Un dysfonctionnement de la trompe d’Eustache va induire une dépression dans l’oreille moyenne dès que tout l’air contenu aura été respiré. La dépression ainsi créée aspire la muqueuse qui fabrique du liquide inflammatoire. C’est l’otite séreuse. La dépression peut aussi à la longue fragiliser la couche fibreuse du tympan et provoquer une perforation de celui-ci, c’est la perforation tyrannique ou une invagination du tympan dans l’oreille moyenne, c ‘est la poche de rétraction.