La Paralysie Faciale Périphérique Nouméa

paralysie faciale

La paralysie faciale est une paralysie des muscles du visage, liée à une mauvaise stimulation des muscles qui font bouger le visage.

Après être sorti du cerveau, le nerf facial traverse l’oreille interne puis l’oreille moyenne. Il traverse la mastoïde (un os derrière l’oreille) et sort sous l’oreille. Là, il entre dans une glande qui fabrique la salive, la parotide et se divise en de multiples petites branches qui stimulent les muscles du visage.paro Une atteinte du nerf après sa sortie du cerveau s’appelle une paralysie faciale périphérique, et provoque une paralysie des muscles de la moitié du visage. L’atteinte peut  rarement provenir de la commande cérébrale du nerf facial. On parle alors de paralysie faciale centrale.

Il faut d’urgence voir un ORL!

La paralysie faciale périphérique peut être secondaire à une atteinte du nerf tout le long de sont trajet, à sa sortie du cerveau, lors de sa traversée de l’oreille, de la mastoïde, de la parotide ou d’une de ses branche:

  • une tumeurs comprimant le nerf ,
  • une otites
  • un traumatisme, un fracture de l’oreille, une plaie dans la parotide,…
  • une atteinte du nerf à cause du diabète
  • une atteinte du nerf par un virus

Il faut alors traiter spécifiquement la pathologie responsable de la paralysie faciale.

Dans la majorité des cas votre ORL ne trouve pas de cause à la paralysie. Il peut s’agir d’une atteinte virale, vasculaire, auto-immune,…On parle alors de paralysie faciale a frigore. L’hypothèse étant une inflammation du nerf dans son canal osseux inextensible. Le nerf qui s’enflamme gonfle et s’écrase contre les parois du canal osseux. Ce faisant, il empêche les vaisseaux sanguins de le nourrir correctement et s’enflamme encore d’avantage, créant un cercle vicieux qui peut aboutir, sans traitement, à la destruction du nerf.

symptômes

paralysie faciale

Cette paralysie s’installe rapidement, souvent la nuit. Le patient se réveille avec la sensation d’avoir le visage endormi. Il se lave les dents et la bouche est de travers. Il bave en buvant son café. Les fonctions de locution, de mastication, d’expression faciale sont touchées. Le visage est asymétrique aussi bien au repos que lors des mimiques. Les rides disparaissent du côté paralysé. La fermeture des yeux est impossible du côté atteint et le globe oculaire se dirige en haut et en dehors du visage lorsque le patient essaie de fermer ses paupières (signe de Charles Bell).

Le malade ne peut donc ni sourire, ni gonfler la joue du côté paralysé, ni siffler, ni souffler, ni parler facilement.

Votre ORL va examiner l’ensemble du trajet du nerf facial à la recherche d’une lésion, d’un traumatisme ou de signes infectieux. Il va également tester votre audition et demander la réalisation de potentiels évoqués auditifs pour s’assurer de l’intégrité du nerf dans la boite crânienne, et va ensuite vous prescrire le traitement adapté, pour maximiser les chances de guérison.

Traitement

Plus le traitement est précoce, l’atteinte légère et le patient jeune, meilleur est le pronostic de récupération.

Bien que la paralysie faciale a frigore disparaisse habituellement de façon spontanée, sans traitement spécifique, le traitement recommandé est à base de cortisone et parfois de médicaments antiviraux (acyclovir ou valacyclovir). On utilise les corticostéroïdes pour aider à réduire l’enflure autour du nerf, habituellement sur une durée de 7 à 10 jours. En cas de non fermeture des yeux, il faut protéger avec soin l’œil exposé. On a recours aux larmes artificielles la journée et la nuit il est recommandé de fermer l’oeil avec un scotch.

Même si certaines études ne reconnaissent pas de réelle valeur au traitement par kinésithérapie, celui-ci semble avoir un effet bénéfique, contribuant à éviter les déformations et à maintenir la flexibilité et l’élasticité musculaire durant la période de paralysie. Des exercices appropriés peuvent être indiqués lorsque s’observe une ébauche de mouvement de la musculature atteinte. Ils n’ont aucun effet sur la rapidité de la récupération, mais peuvent améliorer la fonction. Voici quelques exemples d’exercices faciaux à réaliser tant que dure la paralysie.exercices PF