Le nez et les fosses nasales, pour bien fonctionner, doivent laisser suffisamment de place au passage de l’air.

La cloison nasale doit être bien droite et les cornets du nez ne pas prendre trop de place.cloisonL’air en passant dans le nez créé une dépression qui aspire les parois du nez l’une contre l’autre. Pour éviter que le nez ne se ferme lors de l’inspiration, il faut que les cartilages qui le constituent soient assez rigides et bien constitués. cartilage du nezEn particulier, les narines doivent être assez fermes pour ne pas se pincer à l’inspiration et les cartilages triangulaires, qui tiennent le tiers moyen du nez, bien orientés pour ne pas se pincer à l’inspiration.

Valve-CollapseSi ces cartilages sont trop peu rigides ou mal orientés, le nez se pince à l’inspiration et le patient a l’impression d’avoir une pince à linge sur le nez.

C’est ce que l’on appelle avoir une « valve nasale ».

valveChez ces patients, l’écartement des narines (valve externe) ou des cartilages triangulaires (valve interne) enlève l’obstacle et permet une bonne respiration. C’est la manoeuvre de Cottle.

cottle

 

La cloison nasale cartilagineuse est dans un rail. au moment de l’adolescence, c’est la croissance de la cloison qui provoque la croissance du nez. Si la cloison nasale est sortie du rail durant l’enfance, on dit qu’elle est luxée. Lors de l’adolescence, cette cloison luxée va provoquer une croissance du nez du côté de la luxation. Le nez adulte sera tordu.

nez-devie-rhinoplastie-chirurgie-esthetique
De la même façon, au moment de l’adolescence, la croissance de la cloison entre les fosses nasales se fait en « verre de montre » du coté opposé à la déviation. La fosse nasale du côté opposé à la luxation est bouchée par la cloison. L’autre fosse nasale est bien perméable et, comme il y a beaucoup de place, le cornet du nez remplit l’espace disponible et grossit de façon excessive, ce qui aboutit assez vite à une obstruction de la fosse nasale la plus perméable.

Septo1Un patient qui a le nez dévié à droite a donc une fosse nasale gauche bouchée et respire par la fosse nasale droite. Mais sa réserve respiratoire est faible. Dès que le cornet droit gonfle, par exemple si on se couche du côté droit ou si on a un rhume, le nez est complètement bouché et l’inconfort est grand. Les patients qui ont le nez dévié à droite s’endorment généralement couchés du côté gauche pour laisser leur fosse nasale droite, la plus perméable, ouverte.

Traitement

La correction d’une déviation de la cloison est une intervention chirurgicale qui s’appelle une septoplastie. Elle est souvent associée à un raccourcissement des cornets, appelé turbinectomie. Cette chirurgie se fait par l’intérieur du nez, sans cicatrice visible.

La correction d’une valve nasale implique une chirurgie complexe de l’architecture externe du nez et s’appelle rhinoplastie. Cette chirurgie nécessite une petite ouverture entre les narines et laisse une petite cicatrice quasiment invisible.

Lorsque le nez est dévié ainsi que la cloison, le traitement de la seule cloison ne suffit pas et il est nécessaire de remettre le nez droit pour que les structures à l’intérieur puissent être droites. On doit alors faire une rhinoseptoplastie. Cette chirurgie nécessite une petite ouverture entre les narines et laisse une petite cicatrice quasiment invisible.

Ces interventions se font sous anesthésie générales en chirurgie ambulatoire. Lorsqu’un geste est fait sur la cloison ou les cornets dans pansements sont mis dans les fosses nasales et enlevés après 24 à 48 heures. Des plaques de contention en plastique sont parfois laissées en place 10 jours dans les fosses nasales le long de la cloison pour garantir une bonne cicatrisation. Si une incision cutanée est faite entre les narines, des fils sont mis en place 10 jours ainsi que des pansements sur le nez. En cas de fracture osseuse faite pour redresser le nez dans une rhinoplastie, un plâtre est posé sur le nez pour 10 jours.

Ces interventions peuvent être douloureuses mais la douleur est très bien contrôlée par un traitement antalgique adapté.

Pour plus d’informations sur l’intervention, voir la fiche de consentement éclairé de la Société Française de Chirurgie Cervico-Faciale : septoplastie, turbinectomie, rhinoseptoplastie.