Croissance du Visage Nouméa

croidssnce

La croissance harmonieuse du visage n’est possible que si les fonctions du visage, respiration, alimentation, se déroulent harmonieusement.

La fonction créé l’organe.

croissance faceLe visage d’un nouveau né est très peu développé comparé à son crâne qui a déjà, à la naissance, les proportions d’un crâne adulte. Le visage va devoir tout le long de la croissance se développer vers l’extérieur pour la partie moyenne du visage et vers le bas pour sa partie inférieure .

 

Ainsi, un développement harmonieux nécessiteDiapositive03

une respiration par le nez, qui permet à la langue de se coller au palais, au repos. La langue est plus large que le palais et exerce donc une force permanente vers l’extérieur, qui stimule le développement latéral du tiers moyen du visage. Ainsi, la pommette qui soutient les paupières se développe et les paupières prennent une jolie obliquité. Ainsi, les fosses nasales s’agrandissent en même temps qu’augmentent les besoins respiratoires. Ainsi la gencive du haut s’élargit, faisant de la place aux nouvelles dents.

-la fermeture des lèvres au repos qui exerce une pressions les dents vers l’intérieur de la bouche. Les dents grandissent entre les lèvres qui les poussent vers l’intérieur de la bouche et la langue qui les pousse vers l’extérieur de la bouche.Diapositive06 La fermeture des lèvres permet la croissance verticale des dents, qui s’implantent correctement dans l’os puisqu’elles rencontrent une résistance en s’appuyant sur les dents qui sont en face. La salive baigne bien la gencive qui est donc bien saine.

 

Ainsi, tout dysfonctionnement va altérer la croissance du visage. Un patient avec le nez bouché en permanence respire par la bouche.  Un patient avec un frein de langue trop serré ne peut pas coller sa langue au palais. Sans titre

Que se passe-il alors?

la langue n’est pas collée au palais. Le tiers moyen du visage ne se développe pas vers l’extérieur mais vers le bas. Le visage s’allonge et s’affine.  On voit les gencives du haut lors du sourire, c’est le « sourire gingival ». sourire gengivalLes pommettes sont trop peu développées et les paupières tombent vers l’extérieur, faisant des yeux « de chien battu ». Les fosses nasales ne se développent pas et le nez reste étroit, il n’y a pas assez de place pour faire passer l’air nécessaire à la respiration et l’arrière du nez reste étroit, ce qui prédispose à avoir plus tard des apnées du sommeil.Les nouvelles dents n’ont pas assez de place et se montent les unes sur les autres. Un mauvais dentiste va proposer d’enlever des dents.

-les lèvres sont ouvertes au repos. La langue exerce une pression vers l’extérieur sur les dents qui poussent vers l’avant. Elles ne rencontrent pas de résistance et sont souvent longues et mal attachées dans l’os. Elles sont donc plus fragiles. Les gencives ne sont plus baignées dans la salive mais sont au contraire toutes sèches, prédisposées aux gingivites. La lèvre du bas est molle et se retourne vers le bas alors que la lèvre du haut s’affine.Diapositive08

 

Il est essentiel qu’un enfant, en pleine croissance faciale respire par le nez, ait sa langue libre de tout mouvement et ait la bouche fermée au repos, pour que sa croissance se fasse le plus harmonieusement possible.