Chirurgie des oreilles décollées Nouméa

                                            face-300x225
Cette chirurgie est indiquée chez les patients qui souffrent psychologiquement, professionnellement ou socialement d’oreilles grandes, décollées ou malformées.

L’intervention permet d’obtenir des oreilles à la fois recollées et naturelles, sans cicatrice visible.

L’objectif de cette chirurgie est de rapprocher les oreilles de la tête et/ou de corriger des défauts de forme ou de position des oreilles.

L’intervention est indiquée dès que l’enfant vous fait part de réflexions désagréables à l’école. Il importe d’intervenir tôt, avant l’apparition des complexes.

Elle peut se pratiquer dès la fin de la croissance de l’oreille, à partir de 7-8 ans.

Le décollement des oreilles est généralement lié à une malformation cartilagineuse du pavillon. Cette intervention, considérée comme étant la correction d’une malformation, est prise en charge par les organismes assureurs jusqu’à l’âge de 18 ans.

Anesthésie
L’intervention se pratique, sous anesthésie locale chez l’adulte ou générale chez l’enfant. Le patient est admis à la clinique une heure avant son intervention et repart après quelques heures de surveillance.
presentation1

Intervention

L’opération dure généralement une heure.

Elle consiste à reformer les oreilles en remodelant les plis manquants.

L’incision, cachée dans un pli derrière l’oreille, permet de diminuer la taille de l’oreille et du lobule, si nécessaire.

Suites opératoires

Les pansements sont ôtés le lendemain de l’intervention et un bandeau est porté durant la nuit durant quelques semaines. Si l’intervention était douloureuse et les résultats aléatoires il y a encore quelques années, cette chirurgie est maintenant bien réglée et ses suites très bien tolérées. Une douleur passagère peut exister pendant un ou deux jours mais disparaît en général sous l’effet d’un traitement antalgique.

Le patient est présentable le lendemain de l’intervention après avoir retiré son pansement.avant-apres2-300x225
Complications

Comme toute intervention chirurgicale, l’otoplastie peut avoir quelques rares complications générales telles que : infection hématomes, ou une complication anesthésique.

Sur le plan esthétique, il arrive rarement que la cicatrice évolue selon un mode hypertrophique. Il faudra alors prescrire les traitements adaptés.

Une petite asymétrie peut exister au niveau de la forme de l’oreille qui peut être corrigée ultérieurement sous anesthésie locale.

Le tabac et une mauvaise hygiène de vie favorisent les complications post-opératoires.

Pour plus d’informations sur l’intervention, voir la fiche de consentement éclairé de la Société Française de Chirurgie cervicaux-faciale : otoplastie.