Le saignement de nez Nouméaépistaxis


Une épistaxis est un « saignement de nez », très fréquente et sans gravité dans la grande majorité des cas.

L’épistaxis bénigne est due le plus souvent au saignement de la partie antérieure de la cloison nasale, et touche fréquemment les enfants et les adolescents. Elle est unilatérale , avec un saignement antérieure (par la narine uniquement), l’état général du patient est conservé (absence de signes de mauvaise tolérance), et cède facilement après une compression par les doigts.épistaxis

L’épistaxis grave survenant plutôt chez les personnes âgées est volontiers bilatérale, souvent originaire de la partie postérieure des fosses nasales avec extériorisation antérieure et postérieure (dans la gorge), altération de l’état général (pâleur, tachycardie, sueurs, asthénie, hypotension), et ne cédant pas avec les mesures de compression. Elle nécessite l’hospitalisation pour prise en charge et bilan.

Il est important en cas d’épistaxis récidivantes, de s’assurer de l’absence de tumeur responsable de saignements en réalisant une fibroscopie nasale (petit examen réalisé en consultation où une fine optique est introduite dans le nez).

Cause

Les épistaxis peuvent être liées à:

-un traumatisme (fracture du nez, grattage, cocaïne, chirurgie du nez,…) ,
-une inflammation du nez (rhinite, allergie,..),
-une tumeur saignante dans les fosses nasales,
-la prise de médicaments (anticoagulants,…),
-une poussée d’hypertension, un problème de foie, de coagulation,…

Traitement

Il faut d’abord se calmer, quelques gouttes de sang donnent souvent l’impression d’une hémorragie épouvantable…Il faut ensuite s’asseoir, pencher la tête en avant pour éviter la formation d’un caillot dans le nez, et se moucher, jusqu’à évacuation des caillots.

La compression des ailes du nez, fermement à l’aide du pouce et de l’index, pendant 5 minutes, est le plus souvent, efficace. Il convient de bien attendre 5 minutes car c’est le temps que met le sang à coaguler ; si l’on relâche la compression avant, le saignement risque de reprendre, il faudra alors tout recommencer (mouchage et compression).

Il est également possible de remplir la fosse nasale de coton jusqu’à arrêt du saignement. Il faut alors laisser le coton en place pendant 24 heures sous peine de refaire saigner le nez en retirant le coton.

Enfin, la cautérisation peut être proposée aux patients souffrant d’épistaxis bénigne à répétition, après avoir éliminé une cause grave. Elle consiste à provoquer la coagulation des vaisseaux de la partie antérieure de la cloison nasale par électrocoagulation ou cautérisation chimique (à l’acide). Elle est faite d’un seul côté au cours d’une séance.traitement épistaxis

Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour prévenir efficacement les épistaxis récivantes bénignes de l’enfant, mais la pommade HEC est très utile au renforcement de la muqueuse nasale par son action hémostatique.
Dans les rares cas où le saignement n’a pas cessé après 5 minutes, une consultation médicale urgente est requise.